Les illusions et erreurs en matière de chamanisme

Les occidentaux qui se tournent vers le chamanisme  traditionnel ont donc des raisons de le faire, et certaines sont tout à fait respectables. Cependant,  j’ai constaté que de nombreuses illusions peuvent mener ces personnes à se tromper, voire à se perdre.

fleurnbR

La première erreur me semble être de confondre  chamanisme et cultures anciennes et lointaines. Toutes ces cultures sont très différentes les unes des autres. Même si les pratiques chamaniques ont des points communs, les cultures dans lesquelles elles existent sont des systèmes de croyances incompatibles entre eux. Aucun ne résume donc le chamanisme ni ne peut le représenter car ce serait à l’exclusion des autres cultures. Le chamanisme est au-delà des cultures  et des peuples parmi lesquels on trouve des pratiques chamaniques.

Une fois assimilés chamanisme et cultures des peuples premiers, l’illusion est de croire que la vie de  ces peuples est meilleure que la nôtre. Les modes de vie de ces peuples, que ce soit autrefois ou de nos jours, sont assez loin de correspondre à ce que les occidentaux souhaitent vraiment. Beaucoup des règles régissant les communautés dont nous parlons ne sont pas compatibles avec le désir de liberté individuelle d’un occidental «moyen».

Croire que l’une ou l’autre de ces traditions détient la vérité, la vision  la meilleure du monde, ou pire, la seule valable. Cela revient ni plus ni moins à adopter les croyances d’un autre peuple, un peu comme une nouvelle religion, en étant persuadé que parce que ce peuple semble vivre plus proche de la nature que nous, ses croyances sont la vérité et non des croyances.  Cela constitue de multiples dangers qu’il serait trop long de détailler ici.

Croire tout ce que les uns et les autres disent et vendent : lorsque des personnes intéressées par le chamanisme lisent des livres, assistent à des stages, ou des conférences, elles ont tendance à croire tous les messages transmis, surtout si cela est présenté comme une connaissance «secrète», «sacrée», appartenant à un peuple lointain qui bénéficie d’une bonne image (généralement véhiculée par les média). C’ est évidemment dangereux.

Être prêt à faire n’importe quoi si cela est  étiqueté «chamanique». Sous prétexte de chamanisme et de cultures lointaines, des occidentaux peuvent être menés à faire des choses qu’ils ne feraient jamais dans un autre contexte ; par exemple, se faire mal, se mettre dans des situations dangereuses, consommer des drogues, se priver de nourriture,  exposer leur nudité en présence d’inconnus, se déguiser, etc.

Il est souhaitable de faire preuve de plus de discernement et de bon sens.

Page suivante

Les commentaires sont fermés