Offrandes

Il existe de nombreuses pratiques d’offrandes chez les peuples concernés par les pratiques chamaniques.

Les offrandes aux esprits sont monnaies courantes. Ces pratiques peuvent être le résultat d’une croyance dans l’interdépendance de tous les êtres dans le monde , c’est- à-dire que l’on ne doit pas considérer que l’on peut prendre ou se servir : il faut respecter la nature, et l’équilibre entre ce qui est apporté et reçu.

Les rituels sont dans ce cas avant tout là pour rappeler cet équilibre et remercier de tout ce qui est donné (par exemple par la Terre mère qui les nourrit).

Il existe aussi des traditions où on donne à son voisin, au plus pauvre de la communauté, rappelant l’interdépendance entre les membres de celle-ci et prônant la générosité.

Les dons faits dans les rituels peuvent aussi être un gage de compassion et de la force de l’intention du chamane, par exemple, en donnant un bout de sa  propre chair pour aider à guérir une personne.

huichol

Les peuples croient aussi souvent que s’ils ne remercient pas les esprits qui les aident, ils ne recevront plus d’aide, voire ils seront punis.

Il faut donc faire des cadeaux aux esprits afin de favoriser une bonne cohabitation et  une bonne collaboration. Les chamanes croient aussi souvent que les esprits ont besoin des hommes, c’est dans ce cas une forme d’échange.

Tout peut être offert : nourriture, argent, odeurs, salive, pensées, objets, fleurs, vin, fumée, tabac…..

Chaque culture a ses offrandes traditionnelles propres.

Page suivante

Les commentaires sont fermés