Hutte de sudation, sweatlodge, inipi

Je m’attarderai un peu plus sur la pratique de la hutte de sudation, qui est très à la mode depuis déjà plusieurs décennies en occident.

Cette cérémonie, appelée inipi chez les indiens d’Amérique du nord, fait partie des rituels  collectifs majeurs de ces peuples. Elle a un but de guérison et de purification, et fait souvent partie d’un ensemble de pratiques qui s’enchaînent dans un but de guérison. Par exemple, il est impératif d’avoir été dans la sweatlodge, avant de donner un bout de sa chair ou de faire une danse du soleil :  il faut se préparer, se purifier pour ces rites puissants et qui demandent une grande implication. traditionnellement, les femmes ne participent pas aux inipi en période de règles car ces peuples considèrent que les menstruations sont une purification en elles-mêmes et que les femmes dans ces périodes sont trop sensibles.

sweatcrow2La hutte de sudation est une construction circulaire en rapport avec le Soleil et la Terre.

Une petite « hutte » ronde la plupart du temps est construite avec de jeunes saules ou d’autres essences selon les régions. Ces montants sont placés selon les directions principales, la cosmologie de la tribu. La hutte est rendue obscure et étanche en la recouvrant de peaux ou, plus souvent de nos jours, de couvertures ou de bâches. Au centre la hutte, un réceptacle circulaire est creusé, qui recevra des pierres chauffées dans un feu entretenu près de la tente, généralement à l’Est , dans la symbolique du feu soleil à l’Est qui va ensemencer la hutte Terre à l’ouest, grâce aux pierres chauffées à blanc.

 Les participants, normalement vêtus de tenues légères mais couvrantes en coton, entrent dans la hutte à quatre pattes, non seulement parce que c’est bas, mais aussi en signe de l’humilité de celui qui demande à être guéri.  L’espace est étroit, ils sont les uns contre les autres, assis en tailleur.

Celui ou celle qui dirige la hutte a une grande importance, car il influence le déroulement et le style de la cérémonie, qui peut varier. Il est souvent demandé aux participants d’arriver à jeun. Des prières et intentions peuvent être placées avant d’entrer dans la hutte, dans les pierres, que l’on remercie de leur sacrifice, et dans de petits sacs de prières remplis de tabac. Une hutte habituellement se déroule en 4 portes.

feuA chaque porte, des pierres sont introduites dans la hutte, placées dans le creux au centre, (une personne désignée pour cela reste à l’extérieur de la hutte), la porte de la hutte est fermée, laissant les participants dans le noir complet, légèrement atténué par le rougeoiement des pierres. Puis le meneur verse de l’eau, dans laquelle on a souvent fait tremper des plantes, sur les pierres. Beaucoup de vapeur est dégagée, il fait très chaud, totalement noir, les participants se penchent en avant pour chercher l’air frais.

 Cependant, le but de la cérémonie n’est pas de résister à la chaleur, ou à l’obscurité. Ce n’est pas une épreuve de force pour les machos.

L’objectif de la hutte est la purification et la guérison personnelle, dans un esprit de fraternité qui exclue toute compétition.

Chacune des portes peut être dédiée à un objectif spécifique, par exemple purification physique, mentale, spirituelle … la hutte complète peut être dédiée à la guérison d’une personne. Certaines huttes comportent 16 portes.

Page suivante

Les commentaires sont fermés